Employeurs : Diffusez gratuitement vos offres d'emplois vers des milliers de candidats en Afrique et dans le monde entier.

Candidats(es) : 100% Gratuit Déposez votre CV pour être informé(e) et repéré(e) par les recruteurs.

Chef de projet Nutrition (Expiration 16/02/2019)

Contexte

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, fondée à Milan en 1965. Depuis 50 ans, COOPI est engagée dans la lutte contre la pauvreté avec un soutien à long terme et une présence constante sur le terrain à côté des populations touchées par la guerre, les crises socio-économiques et les catastrophes naturelles. Les activités de COOPI visent à encourager le développement et à répondre aux situations d’urgence. Depuis 1965, COOPI a réalisé plus de 1600 projets de développement et interventions d'urgence dans 63 pays, employant 55.000 opérateurs locaux et assurant un bénéfice direct à 100 millions de personnes. En Afrique, Amérique Latine et Moyen Orient COOPI favorise l'accès à l'eau, ainsi que le droit à la santé et à l'éducation des communautés les plus pauvres.

COOPI au Mali

Depuis 2013, COOPI intervient dans les régions de Ségou et de Mopti, avec des projets de lutte contre la malnutrition infantile, car ils font partie des régions du sud les plus proches de celles touchées par le conflit et du taux de malnutrition particulièrement élevé des enfants de moins de 5 ans.
COOPI fournit un soutien aux centres de santé locaux grâce à: l’formation et la supervision de personnel médical pour la prise en charge d'enfants souffrant de malnutrition sévère; moyens de transport pour le mouvement des mères et des enfants des villages à l'hôpital de district; fourniture de médicaments pour les centres de santé et les hôpitaux afin de garantir un traitement gratuit. Nous formons également les communautés aux bonnes pratiques d'hygiène et à la capacité de reconnaître la malnutrition chez les enfants. Nos équipes se déplacent périodiquement des principaux centres vers les villages les plus éloignés pour effectuer des contrôles périodiques.
COOPI intervient également avec des projets de soutien aux migrants en transit et de retour avec des actions de soutien psychosocial dans les centres de transit de Bamako et dans la réintégration socio-économique des migrants de retour.

Dans la région de Mopti, COOPI mène des activités de protection des mineurs non accompagnés et gère un centre de transit et d'orientation (CTO). Il est également responsable de l'enregistrement et de la documentation des cas de violence à l'égard des mineurs dans le cadre d'un projet financé par l'Unicef.

Titre : Prise en charge et Prévention de la malnutrition aigüe sévère dans les districts sanitaires de Segou et Tominiam dans la région de Segou - Mali

Bailleur : UNICEF

 CONTEXTE ET ENJEUX DU POSTE

Au Mali, les crises chroniques dans le secteur de la nutrition et l'insécurité alimentaire sont des problèmes qui nécessitent une réponse immédiate. Le conflit a aggravé la situation en provoquant un grand nombre de personnes déplacées contribuant à la surpopulation des communautés hôtes. Dans ces communautés, il a été noté que les stocks de denrées alimentaires s'épuisent plus rapidement, ce qui a des répercussions négatives sur la santé nutritionnelle des mineurs, des femmes enceintes et des personnes âgées, ainsi qu'une incidence négative sur la cohésion sociale. Le taux de malnutrition aiguë Global dans le pays est de 10,7%, celui de malnutrition sévère de 2,6%. La situation est particulièrement grave dans les zones dangereuses, telles que Timboctou (15,7%), Gao (15,2%) et Taoudénit (14,3%) dans les cas de malnutrition aiguë. Après avoir dépassé le seuil d'urgence fixé par l'OMS à 15%, Timboctou et Gao restent des zones pro -itaires pour 2018. Les taux de malnutrition sont également élevés même dans l'ouest (14,2% à Kayes) en raison d'une mauvaise alimentation des conditions d'hygiène variées et médiocres et un accès limité à l'eau potable. Un retard de croissance a été observé dans les zones agricoles, où la diversification alimentaire est faible et où les femmes, travaillant dans les champs, ne respectent pas les rythmes de lactation dus. (HRP Mali 2018, OCHA)

Secteurs d’Activités:Nutrition

ORGANIGRAMME :

Responsable hiérarchique: Coordonnateur Pays

Sous sa responsabilité : 20 nationaux.

Responsabilités

Le chef de projet est le responsable de la correcte gestion du projet, en termes techniques, économiques, financiers, de la gestion des ressources humaines et matérielles, avec une présence permanente sur le terrain, dans le respect du contrat et du budget du projet, des procédures COOPI et de celles du bailleur de fonds. Il assure l’obtention des résultats prévus par le projet dans le respect du budget.

  • Gestion du projet: Programmer et contrôler le déroulement des activités prévues dans le contrat, en collaboration avec le staff du projet;
  • Préparer le plan de travail opérationnel et la documentation du projet concernant de changements éventuels au plan initial;
  • Assurer, en collaboration avec la coordination pays, que les systèmes de suivi du projet soient en place et effectifs  et veiller au suivi des indicateurs et des activités;
  • Effectuer un suivi régulier de la bonne mise en œuvre de toutes les activités sur le terrain, avec transmission des informations sur une base périodique et selon les besoins;
  • Préparer tous les comptes-rendus et rapports techniques et financiers exigés;
  • Élaborer un compte-rendu de capitalisation de l'expérience développée dans le projet;
  • Assurer de bonnes relations institutionnelles avec les bénéficiaires, les partenaires du projet, les autorités locales et le bailleur de fond, en collaboration avec la coordination pays et dans le respect des lignes de conduite de COOPI;
  • Assurer la représentation de COOPI dans les réunions humanitaires provinciales, si besoin;
  • Contribuer à identifier des besoins pour l’écriture de nouveaux projets, sur demande de la coordination pays;
  • S’assurer du respect des procédures COOPI et du bailleur de fonds dans toutes les activités et actions liés au projet, opérationnelles, administratives, financières ou logistiques.
  • Responsabilités administratives/financières. En collaboration avec l’administrateur de projet:
  • Planifier les dépenses à effectuer;
  • Controller la cohérence des dépenses par rapport au budget du projet 
  • Contrôler régulièrement les dépenses effectuées et superviser la comptabilité et la gestion de caisse et du compte du projet en utilisant les outils de gestion COOPI;
  • Préparer le plan d’achat.
  • Responsabilités logistiques/sécurité
  • Superviser et organiser la bonne préparation des ressources matérielles nécessaire à l’exécution du projet;
  • Assurer la bonne gestion des biens acquis pour le projet;
  • Contrôler le respect effectif des procédures de sécurité par l'ensemble des membres de l'équipe du projet/de la Base;
  • En lien avec le Coordonnateur Pays et le coordinateur logistique, analyser la situation sécuritaire de la zone d'intervention du projet et décider des actions à mettre en œuvre, si besoin, par rapport au plan de sécurité.
  • Ressources Humaines. Gérer le staff affecté sur le projet, en suivant les plans de travail de chaque personnel, et en développant un esprit d’équipe ;
  • Organiser et animer des réunions de coordination de l'équipe projet ;
  • Procéder à l'évaluation périodique du personnel et en référer à la coordination pays.

 

Moyens et Instruments: Le chef de projet aura à sa disposition les équipements logistiques de COOPI, en accord avec les procédures COOPI de prise en charge et utilisations des équipements.

Localisation: Le chef de projet sera basé à Bamako (environ 50% du temps),à Segou (30%) et à Mopti (20%)

Profil du Candidat:

  • Formation supérieure en nutrition ou santé ou relations internationales, développement international, sciences politiques, économie ou autre titre en lien avec la position. Un profil santé publique, ou autre profil avec une expérience réussie dans le secteur de la santé et de la nutrition dans un pays en développement seront un atout;
  • Au moins 3 ans d’expérience dans la gestion de projets, dont 1 an au minimum comme chef de projet, responsable d’une équipe sur le terrain;
  • Excellente connaissance du cycle du projet;
  • La maitrise des procédures UNICEF est un atout;
  • Excellentes capacités rédactionnelles et connaissance du paquet Office;
  • Excellente capacité de travailler dans des conditions de base et de s’adapter à la vie du terrain;
  • Excellente capacité organisationnelle, flexibilité, fort sens de l’initiative et autonomie dans le travail;
  • Excellente capacité de travailler sous pression;
  • Excellente capacité de travailler en équipe et par objectifs, capacité de former les collaborateurs selon les besoins;
  • Capacité de travailler dans un contexte politique et sécuritaire sensible et complexe et dans un environnement multiculturel;
  • Excellentes capacités de négociation et communication;
  • Excellente maîtrise du français, parlé et écrit;
  • Intérêt et motivation à travailler dans une ONG en respectant ses valeurs et principes.

Qualités souhaitées :

  • Connaissance et expérience dans l’écriture de projets
  • Connaissance et expérience dans la méthodologie de suivi et évaluation
  • Expérience de travail en RDC
  • Précédente expérience de travail avec COOPI et connaissance de ses procédures.

COOPI se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension

 

POSTULER

Référence :
Contrat :
CDD
Poste(s) disponible(s) :
1
Expérience :
3 ans
Niveau d'étude :
Lieu de travail :
MALI
Vous n'êtes pas autorisé à accéder au formulaire de candidature.

Sur Facebook

Alertes: restez informé