Employeurs : Diffusez gratuitement vos offres d'emplois vers des milliers de candidats en Afrique et dans le monde entier.

Candidats(es) : 100% Gratuit Déposez votre CV pour être informé(e) et repéré(e) par les recruteurs.

Chargé en Chef des Sauvegardes Sociales, SNSC (Expiration 06/07/2019)

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et avoir un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence principale (SNVP) est chargée d’apporter son appui au Président dans la gestion quotidienne du Groupe de la Banque, dans le but d’atteindre l’objectif stratégique de l’institution et de promouvoir une culture de la performance permettant d’harmoniser tous les processus et systèmes pour produire des résultats ayant un fort impact. SNVP fournit un leadership efficace et une coordination exceptionnelle permettant de garantir la mise en œuvre et le suivi des principales décisions institutionnelles, ainsi que l’identification des mesures et actions correctives nécessaires. SNVP dirige les discussions de la Haute direction, les processus de prise de décision et la mise en œuvre des décisions clés du Conseil d’administration et de la Direction.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Intégré au sein du Complexe SNVP, le Département des sauvegardes et de la conformité environnementale et sociale est chargé de l’intégration des considérations en matière de développement environnemental et social dans les opérations financées par la Banque dans les secteurs public et privé, à travers la mise en œuvre du Système de sauvegarde intégré (SSI). Le Département fournit un appui opérationnel intersectoriel en matière environnementale et sociale (E&S) à toutes les opérations dans les régions pour mener à bien les vérifications préalables nécessaires, et l’appui à la mise en œuvre à toutes les étapes du cycle d’élaboration des projets. Le Département est également chargé de concevoir et/ou de fournir un appui en renforcement des capacités pour veiller à ce que tous les projets et programmes de la Banque, non seulement soient conformes au SSI, mais renforcent également les possibilités de durabilité des résultats en matière de développement environnemental et social.

LE POSTE :

Le chargé en chef des sauvegardes sociale travaillera sous la supervision et l’orientation générales du Directeur du département des sauvegardes et de la conformité.

Fonctions et responsabilités

  1. Réaliser les vérifications préalables en matière de développement social et de sauvegardes pour assurer les opérations de la Banque dans les régions couvertes.
  2. Conformément aux exigences du SSI, procéder à un examen d'assurance qualité des instruments de sauvegarde à haut risque dont la confidentialité pourrait être compromise.
  3. Contribuer à l’élaboration et à la révision des politiques, stratégies, directives, formats/manuels, outils et procédures (en particulier le Système de contrôle intégré) afin de permettre au personnel de la Banque intervenant au niveau des bureaux régionaux et aux clients des PMR d’évaluer rapidement la situation et de recommander des mesures pour gérer les questions de sauvegardes environnementales au niveau des projets et des programmes.
  4. Identifier et classer par priorités les besoins du département en termes de savoir ; diriger et assurer la supervision de l’élaboration de produits du savoir dans la série sur les sauvegardes et la durabilité et le recensement des enseignements tirés.
  5. Diriger le processus d'assurance qualité pour les produits de la connaissance et leur gestion.
  6. Élaborer et mettre en œuvre le programme de renforcement des capacités pour la Banque, les PMR, les parties prenantes privées, les promoteurs, les consultants et les organismes d’exécution, à travers des modules d’apprentissage en ligne, des ateliers, etc.
  7. Contribuer au partage des connaissances et aux efforts d’harmonisation à travers les conférences, les publications extérieures relatives à la gestion du savoir et autres.
  8. Assurer, en tant qu’expert, le leadership pour l’élaboration et la mise en œuvre de meilleures pratiques et d’approches innovantes liées à la gestion des risques en matière de durabilité.
  9. Participer à la coordination des réseaux et des partenaires stratégiques avec d’autres entités telles que les agences des Nations Unies, les agences bilatérales et multilatérales, y compris les Banques multilatérales de développement (BMD).
  10. Assurer l’orientation stratégique et une liaison étroite avec les spécialistes en sauvegarde environnementales et sociales qui travaillent dans les équipes de projets.
  11. Diriger les contributions sociales requises pour apporter des réponses appropriées et opportunes de la Direction aux plaintes déposées auprès du Mécanisme de vérification de la conformité/Mécanisme indépendant d’inspection et en assurer le suivi régulier.
  12. Superviser la préparation des réponses de la Direction aux audits, aux évaluations indépendantes, aux mécanismes de vérification de la conformité et d'inspection, etc.
  13. S’acquitter de toute autre tâche que pourrait lui confier le Département.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins un master en sociologie, géographie, études du développement, droit, économie ou dans une discipline équivalente liée au domaine social.
  2. Justifier d’au moins huit (8) années d'expérience professionnelle pertinente dans les pratiques d'évaluation environnementale et sociale, la gestion des terroirs et le foncier, la réinstallation des personnes déplacées, l'inclusion sociale, etc. Avoir travaillé avec des organisations internationales ou des banques multilatérales de développement (BMD) est un atout.
  3. Outils d’analyse de la durabilité sociale : posséder une expérience approfondie de la conduite d’évaluations sociales et de l’élaboration d’outils efficaces ; être capable d’encadrer les autres dans l’application de ces outils.
  4. Avoir de solides compétences interpersonnelles et être capable de fournir des conseils stratégiques.
  5. Être en mesure de travailler de manière autonome avec peu de supervision et d’intégrer une équipe multiculturelle.
  6. Savoir traiter des questions sensibles dans un environnement multiculturel et établir des relations de travail efficaces avec des collègues.
  7. Être capable de communiquer de manière efficace à l’écrit et à l’oral en français ou en anglais, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue.
  8. La maîtrise des deux langues est un atout.
  9. Maîtriser les logiciels standards (Word, Excel, Access, PowerPoint, SAP, etc.)

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

POSTULER

Référence :
ADB/18/160/2
Contrat :
Poste(s) disponible(s) :
1
Expérience :
8 ans
Niveau d'étude :
BAC+5 (MASTER-DEA-DESS)
Lieu de travail :
COTE D’IVOIRE
Vous n'êtes pas autorisé à accéder au formulaire de candidature.

Sur Facebook

Alertes: restez informé