Employeurs : Diffusez gratuitement vos offres d'emplois vers des milliers de candidats en Afrique et dans le monde entier.

Candidats(es) : 100% Gratuit Déposez votre CV pour être informé(e) et repéré(e) par les recruteurs.

Économiste de Recherche – Spécialiste en Chef (Expiration 23/06/2019)

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 en Afrique (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Afin de se concentrer au mieux sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et de réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (High 5) à intensifier pour accélérer l’obtention de résultats, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

Le Chef-économiste et Vice-président de la gouvernance économique et la gestion du savoir (ECVP) est le porte-parole de la Banque pour les questions à caractère économique et le Vice-président du Complexe responsable des questions relatives à la gouvernance économique et la gestion du savoir. L’ECVP a pour rôle : i) d’assurer le leadership et la visibilité de la Banque dans les domaines de l’économie, des finances, de la gouvernance financière et du développement socioéconomique ; de coordonner la production de travaux analytiques pour éclairer les politiques et interventions opérationnelles de la Banque ; et ii) de mettre systématiquement l’accent sur le rôle essentiel du savoir, de l’expérience et des enseignements tirés, et sur leur impact tangible sur la transformation durable et inclusive des économies africaines. ECVP inspirera, génèrera et fournira un appui direct au Président et à la haute Direction de la Banque sur un large éventail de questions techniques et de gestion dans les vastes domaines de l’économie, des finances, de la gouvernance des finances publiques, de la gestion et de l’économie sociale.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département des politiques, des prévisions et de la recherche macroéconomique a pour mission de produire un savoir de grande qualité dans les domaines du développement en Afrique. Il apporte un soutien technique aux opérations et aux pays membres régionaux par la production de travaux analytiques rigoureux ; il engage un dialogue sur les politiques à fort impact avec les organes décisionnels au sein et à l’extérieur de la Banque ; et, surtout, il renforce l’efficacité opérationnelle de la Banque dans la réalisation des High 5. Les activités du département mettent l’accent sur la surveillance macroéconomique, l’analyse des facteurs structurels entravant les progrès de l’Afrique vers la réduction de la pauvreté et la création d’emplois, ainsi que sur les questions microéconomiques liées au financement, au développement des infrastructures, au développement du secteur privé, aux organisations industrielles, à la gouvernance et aux institutions, à l’agriculture, à la compétitivité et à l’intégration régionale. Le département entend renforcer son équipe d’analystes en recrutant un économiste de recherche – spécialiste en chef ayant une expertise dans les domaines des High 5, notamment l’infrastructure, l’énergie, l’agriculture, le développement du secteur privé et les secteurs sociaux.

LE POSTE :

  • En pourvoyant à ce poste, le Département de la recherche entend consolider sa contribution à la mise en œuvre de la Stratégie décennale de la Banque et mettre en avant sa pertinence pour les opérations et les pays membres, par :
  • l’amélioration de l’efficacité opérationnelle de la Banque, l’établissement d’une boucle de rétroaction permettant de tirer des enseignements des opérations achevées de la Banque grâce à diverses activités d’évaluation ;
  • le renforcement du Cadre de mesure des résultats ;
  • la consolidation de la mise en œuvre du programme du Département de la recherche conformément aux High 5 (les cinq domaines prioritaires de la Banque), la production des publications phares, des documents de travail, des études de marché et des évaluations de l’impact de la Banque ;
  • le renforcement de la production du savoir sur les questions macroéconomiques et microéconomiques liées aux grandes priorités de la Banque ;
  • l’apport d’un appui au Président et à la haute direction de la Banque par la fourniture de renseignements économiques en temps réel (par la rédaction de déclarations, de discours et de notes de politique) sur les questions de développement économique.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision générale du Directeur, les fonctions et responsabilités du titulaire se déclinent comme suit :

1. Assurer une supervision critique et intellectuelle du programme de travail stratégique du département, grâce notamment à :

  • L’assurance qualité : en œuvrant en étroite collaboration avec les Chefs de division, en examinant les principaux produits du savoir du département et en fournissant un appui technique pour atteindre la rigueur, la clarté et la crédibilité ;
  • La supervision de la qualité de la Série des documents de travail, des publications de revues (Revue africaine de développement) et des publications phares en dirigeant des comités d’évaluation par les pairs et des comités de rédaction ;
  • L’évaluation de la capacité technique de l’équipe de recherche du département et s’assurer qu’elle est renforcée au besoin.

2. Conduire des recherches dans les domaines qui sous-tendent les High 5 de la Banque (domaines prioritaires : i) Éclairer lAfrique et lalimenter en énergie (énergie) ; ii) Nourrir lAfrique (agriculture et nutrition) ; iii) Industrialiser lAfrique (industrialisation) ; iv) Intégrer lAfrique (intégration régionale) ; et v) Améliorer la qualité de vie des populations africaines (développement socio-économique durable).

3. Fournir des contributions techniques et analytiques au travail des complexes des opérations :

  • Contribuer à l’élaboration des Documents de stratégie pays (DSP) ;
  • Participer aux études économiques et sectorielles (EES), aux projets d’évaluation par les pairs, aux programmes, aux documents de politique, y compris les documents soumis au Comité des opérations.

4. Coordonner la production des documents de veille économique de la Banque :

  • Fournir des renseignements économiques (déclarations, notes d’orientation) à la haute direction sur les questions de développement économique.

5. Contribuer à la « Série des documents de travail » et à la « Revue africaine de développement » de la Banque :

  • Publier des articles et évaluer des articles soumis pour publication dans la Revue africaine de développement et de la Série des documents de travail.

6. Participer aux travaux de recherche collaboratifs et aux activités de gestion du savoir menées conjointement avec des organisations régionales et internationales, des institutions de recherche et de renforcement des capacités en Afrique, des centres de recherche pour le développement et des universités.

7. Examiner les documents relatifs aux opérations et participer aux réunions de revue ;

8. Accomplir toute autre tâche que pourrait lui confier le Directeur.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins un Master en sciences économiques ou dans une discipline connexe. Détenir un doctorat serait un atout majeur ;
  2. Justifier d’au moins huit (8) années d’expérience dans le domaine de la recherche sur le développement ou dans un domaine connexe ;
  3. Avoir une aptitude avérée à constituer et à diriger une équipe dans un environnement interdisciplinaire et multiculturel, un très bon esprit d’équipe valorisant le respect mutuel ainsi qu’une communication régulière et ouverte ;
  4. Avoir de solides antécédents en matière de publications dans des revues de renom évaluées par des pairs ;
  5. Posséder des antécédents en matière de dialogue stratégique, de plaidoyer et de renforcement des capacités ;
  6. Justifier d’une expérience professionnelle pertinente en matière de recherche sur les politiques de développement et d’analyse des conditions économiques pertinentes pour les High 5 (domaines prioritaires de la Banque) ;
  7. Avoir des compétences avérées dans la rédaction et la préparation des notes d’orientation et de notes sur les politiques pour éclairer la conception des projets ;
  8. Avoir une bonne connaissance et de l’expérience dans l’utilisation de méthodes statistiques et économétriques appliquées à la recherche dans les domaines de la finance et du développement économique, ainsi qu’une connaissance théorique pour élaborer et appliquer des programmes de recherche ; être capable de concevoir et de gérer des projets de recherche, de la conceptualisation à la publication ;
  9. Avoir une expérience vérifiable et être capable d’entreprendre des projets de recherche passionnants et novateurs sans supervision ;
  10. Faire preuve de maturité dans la gestion des relations interpersonnelles et professionnelles ;
  11. Jouir d’une réputation établie dans des réseaux de recherche reconnus et être capable d’effectuer le courtage des connaissances au moyen de partenariats, de collaborations et de réseaux ;
  12. Être capable de communiquer avec la direction et de la représenter au sein de différents comités internes et externes ;
  13. Posséder d’excellentes compétences en communication écrite et orale en anglais et/ou en français, avec une connaissance pratique de l’autre langue ;
  14. Avoir des compétences avérées dans la rédaction et la préparation de notes de politique ;
  15. Maîtriser l’utilisation des logiciels couramment utilisés par la Banque (Word, Excel, PowerPoint) ;
  16. Pour ce poste, la capacité de travailler en équipe est essentielle. Le/la titulaire du poste doit être en mesure de travailler dans un environnement interdisciplinaire et multiculturel, de faire des commentaires constructifs et de recevoir de manière positive l’opinion des autres membres de l’équipe sur son propre travail. Il/elle doit  être capable de travailler avec les collègues d’autres complexes, et en particulier ceux des opérations.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS DEMPLOI Y AFFÉRENTES.

POSTULER

Référence :
ADB/19/111
Contrat :
Poste(s) disponible(s) :
1
Expérience :
8 ans
Niveau d'étude :
BAC+5 (MASTER-DEA-DESS)
Lieu de travail :
COTE D’IVOIRE
Vous n'êtes pas autorisé à accéder au formulaire de candidature.

Sur Facebook

Alertes: restez informé