Employeurs : Diffusez gratuitement vos offres d'emplois vers des milliers de candidats en Afrique et dans le monde entier.

Candidats(es) : 100% Gratuit Déposez votre CV pour être informé(e) et repéré(e) par les recruteurs.

Ingénieur des Transports Supérieur (Expiration 20/06/2019)

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence du développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de services est chargée de garantir la pertinence opérationnelle, l’efficience et l’efficacité des activités et programmes opérationnels du Groupe de la Banque. La Vice‑présidence du développement régional veillera à ce que la Banque mène efficacement ses activités dans l’ensemble de ses pays membres régionaux (PMR) et supervisera l’exécution complète de tous les aspects des directions régionales de la Banque.

LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :

Dans le Complexe de développement régional, d’intégration et de prestation de services, la Banque compte cinq (5) Directions chargées du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services (RDIBD), dont une dans chaque région, à savoir : l’Afrique du Nord, l’Afrique australe, l’Afrique de l’Est, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. Chaque Direction régionale est dirigée par un directeur général (DG) et est dotée de fonctions sectorielles et de capacités administratives pertinentes pour pouvoir assurer une prestation rapide de services aux pays clients. Les Directions régionales fournissent aux bureaux pays dans leurs régions l’orientation stratégique et sont chargées des opérations, du développement des activités, de la gestion des projets et de la réalisation effective globale des Cinq grandes priorités (High 5) de la Banque, à savoir : « Éclairer l’Afrique et l’Alimenter en énergie », « Nourrir l’Afrique », « Industrialiser l’Afrique », « Intégrer l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

LE POSTE :

Sous la supervision générale du Chef de Division Secteur Privé, Infrastructure et Industrialisation (RDGW. 3), le/la titulaire sera en charge de toutes les activités liées à la gestion de projets et l'administration de prêts en relation avec le développement de l'infrastructure de transport et du développement urbain du portefeuille du Groupe de la Banque telles que définies dans les fonctions et responsabilités des bureaux-pays, y compris la coordination de programmes connexes avec le gouvernement, la société civile et les organes locaux, le secteur privé et les partenaires au développement.

Fonctions et responsabilités

Le titulaire du poste devra :

  1. Contribuer à la préparation et l’évaluation des stratégies et politiques concernant le développement des secteurs des infrastructures (transports, infrastructures urbaines, etc.) ;
  2. Participer à la préparation des termes de référence et au suivi des études intéressant les secteurs des infrastructures, contribuer à l’examen et à la revue des rapports d’études et proposer à la Banque les actions à mener ;
  3. Participer aux missions d’identification, de préparation et d’évaluation des études, des projets/programmes d’infrastructures, développement urbain et des programmes d’appui aux réformes dans ces secteurs en soutien à la stratégie élaborée par la Banque et contribuer à la rédaction et à la revue des rapports ;
  4. Appuyer en conseils et en expertise les responsables des organes d'exécution sur les problèmes, les contraintes et les priorités des secteurs précités, les aspects techniques des projets et les règles et procédures de la Banque, notamment en matière d'acquisition des biens, travaux et services et de procédures de décaissement ;
  5. Apporter son expertise lors de l'examen des rapports d'évaluation des offres et mener l'évaluation des propositions techniques et financières pour les contrats liés à l'exécution des projets ;
  6. Assurer le suivi des recommandations formulées dans les rapports de supervision, de revue à mi-parcours, de revue de portefeuille et d'audit, en accordant l'attention voulue au suivi/évaluation des projets ;
  7. Contribuer au renforcement de la coordination et du dialogue avec les autres bailleurs de fonds sur les activités relatives aux projets/programmes d’infrastructures ;
  8. Représenter la Banque dans les conférences, séminaires et ateliers nationaux et participer aux rencontres et réunions traitant de questions relatives au secteur des infrastructures ;
  9.  Participer aux activités des rencontres et des réunions relatives à la coordination des donateurs, aux approches sectorielles, qui permettront de guider le Responsable-Pays, la Division sectorielle et la Direction sur les questions stratégiques dans le secteur des infrastructures et du développement urbain;
  10. Contribuer avec la structure en charge du suivi des investissements publics (DPSSI) en relation avec les structures de planification des départements techniques au suivi et évaluation de l’impact des projets sur le développement économique et social du Togo.

Critères de sélection

  1. Être titulaire au moins d’un master ou d’un diplôme équivalent en génie civil ou Travaux Publics.
  2. Justifier d’au moins cinq (5) années d'expérience professionnelle pertinente de préférence au sein d’un organisme de financement du développement, d’une agence d’exécution de projet ou au sein d’un organe étatique d’exécution de projets financés par des bailleurs de fonds internationaux.
  3. Être capable de travailler sous pression et de définir les priorités dans le cadre dynamique d'un milieu international et multiculturel. Capacité de travailler et de coopérer avec des personnes d’origines diverses.
  4. Une expérience dans l'appui au secteur privé et la structuration de projets privés ou PPP constituerait un atout supplémentaire. 
  5. Bonne maîtrise des stratégies visant à réaliser les projets porteurs de transformation qui réduiront sensiblement la pauvreté ; Bonne connaissance des questions essentielles liées à l'efficacité de l'aide, en particulier à l'harmonisation des pratiques des bailleurs de fonds et leur alignement sur les systèmes des emprunteurs.
  6. La connaissance du logiciel COSTAB, du logiciel HDM.4 et la maîtrise de SAP seront un avantage.
  7. Être capable de communiquer efficacement à l'écrit comme à l'oral en anglais ou en français, avec une connaissance pratique de l'autre langue.
  8. Maîtriser les applications courantes de Microsoft Office (Word, Excel, Access et PowerPoint). Une connaissance de SAP ou d’autres systèmes ERP constituerait un atout.

CE POSTE EST CLASSE DANS LA CATEGORIE INTERNATIONALE ET EST ASSORTI DE CONDITIONS DE RECRUTEMENT INTERNATIONAL.

POSTULER

Référence :
ADB/19/106
Contrat :
Poste(s) disponible(s) :
1
Expérience :
5 ans
Niveau d'étude :
BAC+5 (MASTER-DEA-DESS)
Lieu de travail :
TOGO
Vous n'êtes pas autorisé à accéder au formulaire de candidature.

Sur Facebook

Alertes: restez informé