Employeurs : Diffusez gratuitement vos offres d'emplois vers des milliers de candidats en Afrique et dans le monde entier.

Candidats(es) : 100% Gratuit Déposez votre CV pour être informé(e) et repéré(e) par les recruteurs.

Chargé(e) Supérieur(e) du Risque Pays (Expiration 23/05/2019)

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux).  Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.

LE COMPLEXE :

Le Président planifie, supervise et gère les activités du Groupe de la Banque. Sous la direction des Conseils d’administration, le Président pilote les affaires de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement, et gère les opérations et activités conformément aux accords portant création de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement. Le Président supervise plusieurs départements et unités, notamment le Cabinet du président (PRST.0), le Département de l’évaluation indépendante du développement (BDEV), le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC), l’Unité de la vérification de la conformité et médiation (BCRM), le Secrétariat du conseil d’appel des sanctions (BSAB), le Tribunal administratif (BATR), le Bureau de l’auditeur général (PAGL), la Direction de la gestion des risques du groupe (PGRF), le Conseil juridique général et services juridiques (PGCL), le Département de la communication et des relations extérieures (PCER), le Bureau de l’intégrité du personnel et de l’éthique (PETH) et le Bureau du secrétaire général et Secrétariat général (PSEG)..

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE:

Le Département de la gestion des risques (PGRF) élabore les politiques et directives, les méthodologies et systèmes d’évaluation du risque de crédit, du risque de marché et du risque opérationnel tout en assurant la cohérence interne de l’ensemble des politiques et directives de gestion de risque de la Banque, y compris celles initiées et élaborées par les autres départements. Il a pour mission principale de préserver l’intégrité financière de la Banque et de consolider toutes les activités clés de gestion du risque de la Banque afin d’exercer une surveillance générale de l’exposition de la Banque aux risques. Dans la mise en œuvre de sa mission, PGRF met largement l’accent sur la promotion des objectifs stratégiques du Groupe de la Banque dans un cadre de tolérance du risque bien défini.

LE POSTE :

Le/la Chargé(e) supérieur(e) du risque pays effectuera le suivi du risque de crédit du portefeuille souverain, analysera l'évolution du profil de risque de la Banque et sa capacité à assumer les risques, fournira des conseils concernant la marge de crédit et s'assurera que les évaluations du risque pays sont actualisées.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et la direction du Chef de la Division, le/la Chargé(e) supérieur(e) du risque pays assumera les fonctions suivantes :

  1. Participer à l'examen annuel et aux mises à jour régulières du risque pays et préparer des rapports sur le risque pays.
  2. Évaluer et suivre le risque de crédit pays des pays membres régionaux (PMR) de la Banque et mettre à jour les engagements de prêt et les limites d'exposition de la Banque qui y sont rattachés.
  3. Surveiller le respect des limites d'exposition de la Banque aux risques pays ainsi que les programmes de prêts utilisés dans les notes de profil et les documents de stratégie pays.
  4. Préparer les rapports de la Banque sur l'adéquation des fonds propres et assurer la gestion et le rapprochement des données indispensables.
  5. Élaborer, examiner et améliorer les méthodes, les processus et les systèmes d'évaluation et de gestion du risque souverain et de l'adéquation des fonds propres.
  6. Réunir les informations pertinentes sur le crédit provenant des sources et des publications dans le domaine de l'intelligence économique ; préparer des évaluations internes du crédit et présenter des recommandations et des notations concernant le risque de crédit.
  7. Effectuer les travaux de gestion et d'analyse des données nécessaires à la préparation de l'examen trimestriel du risque de crédit souverain et du rapport trimestriel sur l'adéquation des fonds propres.
  8. Entreprendre des missions avec d'autres équipes pour préparer des rapports spéciaux sur les risques pays de chaque PMR.
  9. Tenir à jour la base de données de la division sur les risques, en assurer l'intégrité et l'exactitude, et la mettre à jour périodiquement.
  10. Entretenir des relations étroites avec les parties prenantes internes et externes, comme les institutions de Bretton Woods, pour examiner les politiques et directives du Groupe de la Banque en matière de gestion du crédit.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d'au moins un Master ou un diplôme équivalent en économie, finance, gestion des risques, services bancaires internationaux et/ou économie.
  2. Justifier d’un minimum de cinq (5) années d'expérience professionnelle pertinente en analyse du risque de crédit et/ou en gestion financière.
  3. Avoir une bonne connaissance de l'analyse du risque souverain et des mécanismes d’allègement de la dette sur les marchés émergents.
  4. Maîtriser les techniques de gestion du risque de crédit, les produits dérivés, les normes en matière d'adéquation des fonds propres et les instruments structurés de crédit.
  5. Avoir une bonne compréhension de la mission de développement de la Banque, de ses produits et de ses politiques en matière de risque de crédit.
  6. Avoir d’excellentes compétences organisationnelles, analytiques et en résolution de problèmes. Avoir une très bonne maîtrise de la gestion des données et de l'analyse/ la modélisation quantitative.
  7. Posséder des aptitudes en matière de résolution de problèmes. Appliquer les connaissances opérationnelles à la résolution de problèmes et trouver des solutions dans l'intérêt de la division et de l'organisation.
  8. Avoir de solides compétences en matière de communication. Assurer une communication orale et écrite précise et concise, présenter les informations orales avec clarté et adopter le style approprié ; et adapter le langage et le style aux besoins des interlocuteurs.
  9. Avoir des compétences en matière d’efficacité opérationnelle. Veiller à une utilisation optimale des systèmes, des procédures et de la culture de l'institution pour obtenir les résultats attendus.
  10. Faire preuve d’innovation et de créativité. Rechercher et mettre au point des approches innovantes et créatrices pour les activités afin d’améliorer la performance et de créer de la valeur ajoutée pour la Banque et ses clients.
  11. Être capable de travailler en équipe et de maintenir de bonnes relations professionnelles. Être capable de travailler avec les autres pour maximiser l’efficacité de l’équipe dans son ensemble, en partageant les connaissances et la charge de travail. Nouer de solides relations de travail avec les collègues et contribuer à la création d'un environnement d'équipe positif.
  12. Être capable de communiquer de manière efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français et avoir de préférence une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  13. Maîtriser l'utilisation des applications standard de la Suite Microsoft Office ; la connaissance de SAP, Bloomberg et Reuters constitue un atout supplémentaire.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

POSTULER

Référence :
ADB/19/077
Contrat :
Poste(s) disponible(s) :
1
Expérience :
5 ans
Niveau d'étude :
BAC+4 (MAITRISE)
Lieu de travail :
COTE D’IVOIRE
Vous n'êtes pas autorisé à accéder au formulaire de candidature.

Sur Facebook

Alertes: restez informé