Employeurs : Diffusez gratuitement vos offres d'emplois vers des milliers de candidats en Afrique et dans le monde entier.

Candidats(es) : 100% Gratuit Déposez votre CV pour être informé(e) et repéré(e) par les recruteurs.

Chargé(e) Principal(e) des Services Consultatifs (Expiration 13/06/2019)

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les Cinq grandes priorités – High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence pour le secteur privé, l’infrastructure et l’industrialisation est essentielle à la mission de la Banque qui vise à développer le secteur privé, améliorer l’infrastructure et accélérer l’industrialisation. Les principales fonctions du Complexe consistent à i) renforcer l’environnement favorable au développement du secteur privé [et du secteur financier] propice à la croissance inclusive et au développement durable ; ii) appuyer le développement d’infrastructures fiables et durables, en mettant notamment l’accent sur les villes et le développement urbain ; et iii) accorder une attention renouvelée à la performance industrielle et commerciale pour soutenir la transformation structurelle sur l’ensemble du continent africain. Le Complexe mise sur le savoir, le cofinancement et les partenariats pour attirer les capitaux privés et travailler avec les gouvernements à l’exécution du programme de développement de la Banque.

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

Le rôle du Département d’appui aux ONS et au secteur privé (PINS) de la Banque est de promouvoir le secteur privé dans les pays membres régionaux (PMR), en veillant à ce qu’il joue un rôle central en posant les bases du rôle de la Banque en matière de développement conformément à sa stratégie décennale et à ses cinq grandes priorités (High 5).

Au sein du Département de l’appui au secteur privé, la Division de la stratégie et de l’appui aux transactions est chargée d’élaborer des stratégies, des politiques, des directives et des outils d’analyse utiles au développement du secteur privé. Elle assure également la gestion globale des clients et effectue des missions spécialisées pour les régions, en formulant des avis ponctuels sur le caractère bancable des transactions, la structuration, la modélisation et la conception des projets tout de fournissant un appui technique aux opérations du secteur privé.

LE POSTE :

Compte tenu des responsabilités liées à son poste, le/la Chargé(e) principal(e) des services consultatifs est appelé(e) à assumer les fonctions suivantes :

  1. Coordonner et contribuer à l’élaboration de programmes, de structures, de mécanismes de cofinancement et d’assistance technique innovants en vue d’améliorer la structure et la viabilité des opérations non souveraines (ONS) ;
  2. Déterminer l’orientation et le type d’initiatives et de partenaires potentiels pour la fourniture de l’assistance technique (AT) et des services consultatifs ainsi que les mécanismes spéciaux permettant de mobiliser des fonds auprès de tiers pour soutenir les ONS dans les pays à faible revenu (PFR) et les pays touchés par des conflits ;
  3.  Piloter le travail d’analyse et définir un cadre pour les services consultatifs au titre des opérations non souveraines de la Banque. Contribuer à la diffusion des connaissances et des meilleures pratiques sur les questions liées à l’intégration de l’assistance technique dans les documents de stratégie pays (DSP) et les activités liées aux ONS ;
  4. Fournir un appui à la préparation et au suivi des opérations d’assistance technique au sein de la Banque ;
  5. Gérer la plateforme d’assistance technique et élaborer des lignes directrices et des normes pour les opérations d’assistance technique.

Fonctions et responsabilités

Sous la direction générale et la supervision directe du Chef de division de la stratégie et de l’appui aux transactions, le/la Chargé(e) principal(e) des services consultatifs s’acquittera des tâches suivantes :

  1. Fournir des conseils sur la conception et la mise en œuvre de projets d’assistance technique, d’initiatives, de programmes et de services connexes, en maintenant un contact régulier avec les équipes sectorielles des ONS en vue d’améliorer les opérations non souveraines ;
  2. Contribuer à la préparation et à la mise en œuvre des projets d’assistance technique émanant du département des ONS et d’autres départements de la Banque ;
  3. Mener des travaux analytiques et offrir des services de conseil, diffuser les connaissances et les meilleures pratiques sur les questions liées à l’assistance technique et au développement du secteur privé en Afrique ;
  4. Coordonner la mise au point de programmes, de structures, de mécanismes de cofinancements et d’assistance technique innovants en vue de répondre aux besoins spécifiques des différents secteurs des ONS ;
  5. Participer à l’examen technique des propositions d’assistance technique retenues pour un financement au titre des fonds fiduciaires et spéciaux, des ressources ordinaires et des facilités captives ;
  6. Former le personnel à l’utilisation de la plateforme d’assistance technique et à l’établissement de rapports ;
  7. Administrer la plateforme d’assistance technique basée sur le Web et fournir une assistance aux utilisateurs ;
  8. Concevoir et mettre au point une proposition d’assistance technique dédiée au développement du secteur privé (DSP) dans les pays fragiles pour les populations défavorisées (jeunes, femmes, etc.) ;
  9. Contribuer au programme d’assistance technique afin d’éclairer les stratégies, plans, programmes et projets de la Banque en matière d’assistance aux pays et autres stratégies, plans, programmes et projets de développement ;
  10. Suivre les activités d’assistance technique au secteur privé pilotées par d’autres unités au sein de la Banque et coordonner les contributions formulées par PINS à cet égard ;
  11. Communiquer le cas échéant avec les administrateurs des facilités gérées en interne à la Banque pour mobiliser des financements au niveau des transactions pour des projets d’assistance technique ;
  12. Fournir, le cas échéant, des informations actualisées sur l’état d’avancement et les prévisions concernant les activités d’assistance technique liées aux questions opérationnelles et fiduciaires financées par les fonds fiduciaires gérés par la Banque ;
  13. Contribuer à la préparation de notes d’information sur l’assistance technique au secteur privé, les questions à porter à l’intention de la haute direction, pour le rapport annuel de la Banque, etc. ;
  14. Consolider périodiquement les informations relatives à la performance du portefeuille et à l’assistance technique conformément aux exigences imposées aux départements et à l’institution en matière d’établissement de rapports ;
  15. Contribuer à la préparation d’ateliers et de formations internes sur l’assistance technique à l’intention des départements et d’autres membres du personnel ;
  16. Organiser des séances d’information et des séminaires sur les fonctions et les services d’appui à l’assistance technique ;
  17. Préparer des documents et des notes d’information sur l’assistance technique, le cas échéant ;
  18. Fournir des orientations aux chefs de projet sur la conception et la mise en œuvre des activités d’assistance technique ;
  19. En partenariat avec d’autres départements des ONS et les partenaires/donateurs/gouvernements, mener et coordonner des travaux analytiques sur le développement du secteur privé dans les PMR, afin de structurer les interventions du secteur privé dans les différents secteurs et de définir les domaines prioritaires pour la préparation des documents de stratégie pays et de tout autre document pertinent.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins un Master ou d’un diplôme universitaire équivalent en finance, économie ou dans tout autre domaine connexe ;
  2. Justifier d’un minimum de six (6) années d’expérience professionnelle pertinente au sein de la Banque ou d’une institution similaire et/ou dans les services de conseils stratégiques, notamment dans le développement des PME et l’assistance technique ;
  3. La familiarité avec les activités des BMD au titre du secteur privé serait un avantage supplémentaire ;
  4. Avoir une connaissance de première main et une expérience avérée du développement du secteur privé en Afrique, y compris dans des situations de fragilité ;
  5. Avoir une solide expérience des fonds fiduciaires et des opérations financées par des bailleurs de fonds ;
  6. Avoir une bonne connaissance des produits d’assistance technique destinés au développement du secteur privé ;
  7. Avoir de l’expérience en matière de formation et de renforcement des capacités des PME ;
  8. Être en mesure de réagir rapidement à de nouvelles situations et d’anticiper de nouveaux enjeux ;
  9. Être capable de s’adapter à l’évolution rapide des besoins de l’écosystème des ONS de la Banque ;
  10. Manifester une capacité avérée à acquérir de nouvelles compétences (notamment dans les secteurs du droit, de l’investissement, du capital-risque, de la technologie et de l’innovation) ;
  11. Avoir de solides antécédents en matière d’établissement et de maintien de partenariats très solides et efficaces ;
  12. Avoir une capacité avérée à planifier, diriger, organiser et administrer efficacement diverses activités pour assurer l’exécution efficace du programme de travail ;
  13. Posséder de solides compétences en négociation, faire preuve de diplomatie et de crédibilité pour interagir avec les clients internes et externes à tous les niveaux ;
  14. Posséder d’excellentes compétences en communication orale et écrite en français ou en anglais. La connaissance pratique de l’autre langue serait un atout ;
  15. Maîtriser l’utilisation des applications standard de la Suite Microsoft Office ; la connaissance de SAP constitue un atout supplémentaire.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

POSTULER

Référence :
ADB/19/100
Contrat :
Poste(s) disponible(s) :
1
Expérience :
6 ans
Niveau d'étude :
BAC+5 (MASTER-DEA-DESS)
Lieu de travail :
COTE D’IVOIRE
Vous n'êtes pas autorisé à accéder au formulaire de candidature.

Sur Facebook

Alertes: restez informé